Tests telephone mobiles forum
Rechercher : 
 
  |  Inscription newsletter : 
 
Telephones mobiles - Test actualité prix deblocageTest telephone mobile - Abonnement forfait mobileAccessoires sonneries logiciels manuels deblocageActualité opérateur constructeur telephonesCommunauté forum mobiles
Bienvenue sur Graphmobile.com   |   Contact
Téléphones mobiles > Samsung > Samsung Galaxy S III

Test Samsung Galaxy S III

Samsung Galaxy S III - Test complet du Samsung Galaxy S III

Pages :  
     


Introduction

Après une petite année d'attente ponctuée par quelques nouveautés - non des moindres d'ailleurs - dans la famille Galaxy (on pense notamment au lancement du Galaxy Note, qui a depuis fait des émules), la lignée des Galaxy S connaît enfin une descendance en le Galaxy S III. Présenté à Londres le 3 mai dernier, ce grand absent du Mobile World Congress 2012 a su créer une attente rarement égalée dans le vaste monde d'Android, si bien que nombreux sont ceux qui n'hésitent plus à le comparer à l'iPhone. Pas d'exclusivité chez un quelconque opérateur hexagonal pour ce terminal très haut de gamme, mais un lancement simultané chez la grande majorité des opérateurs et MVNO aux alentours du 29 mai dernier, dont les précommandes mondiales ont atteint des sommets, avec 9 millions d'exemplaires demandés par les revendeurs.

SAMSUNG GALAXY S III - Photo 1SAMSUNG GALAXY S III - Photo 22SAMSUNG GALAXY S III - Photo 16

Le Samsung Galaxy S III s'impose sans conteste comme le fer de lance du catalogue Samsung. Plus grand que le Galaxy S II, équipé d'un processeur quadruple cœur, d'un écran HD et d'Android en version Ice Cream Sandwich, il vient rivaliser avec son concurrent direct chez le Taïwanais HTC, le One X sorti un mois plus tôt, mais aussi, avouons-le, avec le prochain iPhone signé Apple. Au crédit de Samsung, une communication massive pour un terminal très haut de gamme. Est-ce suffisant pour parler de sans-faute, et pour imposer sa dominance sur le marché des androphones 2012 ? La réponse dans notre test.

 

Contenu du coffret

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Samsung a fait avec son Galaxy S III le choix de la compacité ! Si son smartphone s'oriente vers le très haut de gamme, il n'en est pas moins livré avec un coffret des plus classiques. C'est à dire qu'on y trouvera l'habituel chargeur à câble USB amovible accompagné du cordon en question, ainsi qu'un kit d'oreillettes intra-auriculaires et trois jeux d'embouts en silicone supplémentaires (en tout, trois paires transparentes et une blanche opaque). Quelques guides de démarrage rapide en version papier viennent compléter cet ensemble. Que dire de plus ? Étrangement, Samsung a fait le choix d'accorder la couleur de ses écouteurs au smartphone, mais n'a pas poussé le vice jusqu'à parer de blanc câble et chargeur, ce qui n'aurait pourtant pas été de refus ; d'ailleurs, il semblerait que les écouteurs soient blancs eux aussi dans le coffret du Samsung Galaxy S III Pebble Blue. L'adaptateur MHL pour port micro USB pointe également au rang des absents, obligeant l'utilisateur à investir dans cet accessoire pour une poignée d'euros supplémentaires.

SAMSUNG GALAXY S III - Photo 25SAMSUNG GALAXY S III - Photo 26SAMSUNG GALAXY S III - Photo 27

Conception et Finitions

Le Samsung Galaxy S III se décline en deux versions : Pebble Blue et Marble White, que nous avons reçue. Toutes deux couvertes d'une coque en plastique elle-même enduite d'une matière Hyper-glaze transparente censée assurer solidité et brillance au terminal. Nous avions eu l'occasion de manipuler le Galaxy S III bleu lors de sa présentation à Londres : bien que l'idée d'un revêtement bleu aspect "métal brossé" soit intéressante, le rendu n'était pas à la hauteur, la faute notamment à des traces de doigts extrêmement visibles. De même pour la tranche en plastique argenté, pas franchement premium. Chez le smartphone blanc, les traces de doigts restent moins visibles, mais l'aspect plastique de l'ensemble n'en reste pas moins présent. Doit-on le qualifier de cheap ? Je serais tentée de vous fournir une réponse à la Normande, p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non. A mon sens, et cela reste un avis personnel, le choix du plastique a beau ne pas être le plus qualitatif qui soit, il conserve l'immense avantage de conférer une agréable légèreté au terminal - 133 grammes sur la balance, soit à peine plus que le second Galaxy S, avec un toucher doux assez agréable. Néanmoins, si on compare le S III à son concurrent direct, le One X, la coque unibody en polycarbonate choisie par le Taïwanais apporte un surcroît d'élégance au smartphone. Critique mise à part, la coque arrière amovible du Galaxy S III permet d'accéder à la batterie (mine de rien, en cas de plantage - ce qui ne manque pas d'arriver un jour où l'autre - on apprécie), à un port microSD et au port micro-SIM. Et elle semble moins fragile que celle des précédents Galaxy S, ce qui reste toutefois à vérifier sur la durée. Certains bruits évoquaient de plus un léger jeu entre le cache-batterie et le boitier : sur notre exemplaire de test, nous n'avons rien remarqué de tel.

SAMSUNG GALAXY S III - Photo 2SAMSUNG GALAXY S III - Photo 4SAMSUNG GALAXY S III - Photo 7

Si l'on excepte ce design arrondi qu'on aime ou qu'on n'aime pas, et qui rappelle vaguement le Galaxy Nexus, Samsung s'écarte de son précédent Ice Cream Sandwich en abandonnant le format légèrement incurvé que l'on avait découvert sur ce dernier, ou même le renflement en bas de la coque arrière que l'on avait connu sur le premier Galaxy S. Le plus fin de la série (136,6 x 70,60x 8,6 mm) joue la continuité avec le reste de la gamme. Au lieu des quatre boutons tactiles d'Android 4.0, on retrouve trois commandes sous l'écran Super AMOLED de 4,8 pouces, on accède ainsi aux touches Paramètres, à gauche, Retour, à droite, et au bouton physique Home au centre. Il faudra donc passer par un appui long sur ce bouton pour accéder à l'indispensable multitâche qui fait l'une des spécificités d'Ice Cream Sandwich. Dommage cependant que l'on entende les petits cliquetis de cette touche, tout comme chez la barre de réglage du volume située sur la tranche gauche du terminal. Plutôt rares, les connectiques et boutons se résument à une prise jack 3,5 mm au dessus du smartphone, au bouton Power à droite (certainement plus pratique qu'au dessus, pour les petites mains), et un port micro USB / MHL en-dessous, mais sans la trappe que le premier Galaxy S avait eu la bonne idée d'embarquer.

SAMSUNG GALAXY S III - Photo 9SAMSUNG GALAXY S III - Photo 10SAMSUNG GALAXY S III - Photo 11

Pour finir, un petit tour du côté des capteurs divers : à l'arrière, on trouve un capteur photo de 8 mégapixels rétro-éclairé, de même forme que sur le premier Galaxy S : foin des capteurs protubérants à la One X, Samsung la joue passe-partout. A gauche du capteur, un flash LED, à droite, un haut parleur. A l'avant, on découvre moult petit capteurs (de proximité et de lumière pour les deux plus petits), ainsi qu'un troisième, correspondant à une caméra de 1,9 mégapixel. Invisible lorsqu'aucune notification n'est disponible, une LED colorée s'illumine en différentes couleurs (rouge lorsque le téléphone est en charge, bleu lorsqu'un message est arrivé) à gauche du logo Samsung situé au dessus de l'écran. Un dernier mot sur l'écran : Samsung a choisi d'amenuiser un maximum l'espace entre la dalle et le bord du téléphone, afin de loger l'écran le plus grand possible dans un boitier le plus petit ; plutôt allongé, ce dernier se prend aisément en main, même pour les petites menottes, du moins les miennes !

SAMSUNG GALAXY S III - Photo 24SAMSUNG GALAXY S III - Photo 12SAMSUNG GALAXY S III - Photo 21



 

Pages :