Tests telephone mobiles forum
Rechercher : 
 
  |  Inscription newsletter : 
 
Telephones mobiles - Test actualité prix deblocageTest telephone mobile - Abonnement forfait mobileAccessoires sonneries logiciels manuels deblocageActualité opérateur constructeur telephonesCommunauté forum mobiles
Bienvenue sur Graphmobile.com   |   Contact

Test HTC One X

HTC One X - Test complet du HTC One X

Pages :  
     


Introduction

Le Mobile World Congress 2011 avait mené, chez HTC, à un bilan en demi-teintes. Trop de produits présentés au même moment, une gamme pas assez différenciée, bref un manque de lisibilité pour les consommateurs. Le Taïwanais semble avoir tiré les enseignements de l'expérience, puisqu'il s'est contenté cette année d'une série de trois smartphones, les One. Depuis un mois, la firme nous laissait dans l'attente du HTC One X, son premier androphone sous Ice Cream Sandwich équipé d'un processeur Tegra 3, tout juste lancé en France. Nous voici donc avec, entre les mains, un smartphone dont l'écran atteint les 4,7 pouces sur une coque unibody très fine. Très sobre à l'extérieur, ce terminal haut de gamme laisse entrevoir des performances plus explosives. Qu'attendre du fleuron de la technologie HTC ? La réponse dans notre test.

HTC ONE X - Photo 1HTC ONE X - Photo 8HTC ONE X - Photo 4

 

Conception et finitions

Nous avons ici sciemment sauté notre traditionnelle partie consacrée au coffret du One X, ayant reçu le smartphone seul. Nous pouvons en revanche vous confirmer de quoi sera fait ce coffret, lui même joliment blanc et arrondi. On retrouvera à l'intérieur un chargeur avec câble USB amovible (le même que HTC fournit habituellement avec ses terminaux), mais aussi une paire d'écouteurs. Ici, pas d'intra-auriculaires signés Beats, mais des écouteurs "classiques" reprenant certains atouts entraperçus chez le HTC Rhyme : un cordon plat anti-nœuds qui a fait ses preuves chez l'androphone au féminin. Notez que l'ensemble de ces accessoires est décliné en blanc avec la version immaculée du One X mais que, contrairement au Rhyme, le terminal n'est pas livré avec une station d'accueil. Dommage (il fallait bien une raison de râler un peu).

HTC ONE X - Photo 2HTC ONE X - Photo 3HTC ONE X - Photo 5

Passons à ce qui nous intéresse le plus : le design du One X. Si HTC avait pu décevoir par le passé, le Taïwanais place la barre haut, avec un format certes imposant, mais en-deçà des smartphones-tablettes à la sauce Galaxy Note. Pour un écran de 4,7 pouces, on obtient ainsi des dimensions de 134,36 x 69,9 x 8,9 mm pour un poids de 130 grammes. Entre un écran aux bords arrondis et une coque en polycarbonate, HTC ne déçoit pas : la prise en main est particulièrement confortable. Monobloc dans ses moindres détails, le One X adopte le format micro-SIM, dans un port situé au dessus du terminal. Le Taïwanais joint un outil permettant d'atteindre le petit trou ouvrant ledit port, mais les utilisateurs aux ongles un peu longs s'en sortiront même en cas de perte de l'accessoire. Limitant le nombre de ports et connectiques, le One X se contente donc d'un port MHL (micro USB/HDMI) sur sa tranche gauche, d'une barre de réglage du volume à droite, ainsi que d'une prise jack et d'une touche power au-dessus. A l'arrière, HTC a fait le choix d'un capteur photo protubérant, assez rétro au final et associé à un flash LED. On aperçoit sur le côté une dernière connectique, réservée à un dock que l'on n'achètera qu'en option. Côté haut-parleurs, la qualité est également de mise, puisque le One X n'est pas équipé de grilles fixées sous la coque ; le polycarbonate est directement percé de petits trous laissant passer le son, conçus pour éviter les vibrations.

HTC ONE X - Photo 6HTC ONE X - Photo 7HTC ONE X - Photo 11

Pour revenir en façade, HTC abandonne le quatrième bouton traditionnel des androphones pour passer aux trois touches tactiles propres à Ice Cream Sandwich : retour, home et multitâche. L'espace imparti à ces commandes reste minime, accroissant la sensation que l'écran occupe la totalité de la face avant du One X. Pour finir, on trouvera un second capteur photo/vidéo au-dessus de l'écran, ainsi qu'une diode de notifications située derrière le haut-parleur ; bien qu'elle soit vraiment petite, et qu'on ne la voie pas toujours lorsque le smartphone est posé sur une table à côté de soi, on apprécie l'effort. Dans l'ensemble, le très haut de gamme de HTC ne manque pas d'arguments pour convaincre d'un point de vue strictement esthétique. Tout en sobriété sans être trop masculin (merci aux tranches légèrement arrondies), il fait bon usage de matériaux solides et élégants.

HTC ONE X - Photo 10HTC ONE X - Photo 12HTC ONE X - Photo 13



 

Pages :