Tests telephone mobiles forum
Rechercher : 
 
  |  Inscription newsletter : 
 
Telephones mobiles - Test actualité prix deblocageTest telephone mobile - Abonnement forfait mobileAccessoires sonneries logiciels manuels deblocageActualité opérateur constructeur telephonesCommunauté forum mobiles
Bienvenue sur Graphmobile.com   |   Contact
Téléphones mobiles > Htc > HTC One SV

Test HTC One SV

HTC One SV - Test complet du HTC One SV

Pages :  
     


Introduction

La 4G se déploie à peine en France, sauf dans quelques villes privilégiées dont ne fait encore malheureusement pas partie la capitale, mais devrait concerner près du tiers de la population hexagonale d'ici la fin de l'année. Qu'importe, les constructeurs de mobiles présentent tour à tour des smartphones compatibles avec cette nouvelle génération de réseau ou, comme HTC, les commercialisent déjà. L'argument phare de la marque taïwanaise, c'est avant tout du côté du porte-monnaie qu'il faudra aller le chercher, puisque le One SV, premier modèle du genre en France, se situe loin sous la barre de 400 €, quand les smartphones 4G actuellement disponibles sur le marché se situent généralement dans la fourchette de prix supérieure. A l'heure où la 4G promet de se déployer sur les forfaits classiques comme sur des offres sans engagement ni subvention de terminal, HTC tient-il ici de quoi convaincre les consommateurs qui n'auront pas le budget, dans les semaines à venir, pour s'offrir un One ?

HTC ONE SV - Photo 1HTC ONE SV - Photo 6HTC ONE SV - Photo 13

Un petit tour du côté de la fiche technique du One SV pour commencer. Le smartphone sous Android Ice Cream Sandwich 4.0.4 est propulsé par un processeur Qualcomm Snapdragon MSM8960 double-cœur cadencé à 1,2 GHz et couplé à 1 Go de RAM. A l'intérieur, on retrouve 8 Go de mémoire de stockage, un port microSD, le tout dans un corps relativement compact arborant un écran de 4,3 pouces pour une définition de 480 x 800 pixels.

Coffret et design

Tout simple comme à l'habitude de la marque, le coffret du One SV, que nous avons reçu en version blanche, se contente d'un pack compact regroupant des guides de mise en service, un chargeur secteur à câble amovible et un kit d'oreillettes classiques, le tout assorti aux couleurs du terminal. On remarquera, du côté des écouteurs, le choix d'un câble plat anti-nœuds. Pour avoir testé la chose dans un sac à main, on peut vous confirmer l'efficacité de ce "truc" tout simple !

HTC ONE SV - Photo 2HTC ONE SV - Photo 4HTC ONE SV - Photo 7

HTC ne renouvelle pas particulièrement ses habitudes de design avec le One SV. Tout en rondeurs, il présente un format sympa, assez jeune, avec sa coque blanche, rouge ou grise, associée à un pourtour gris métallisé. Sa tranche biseautée est confortable à la prise en main et, avouons-le, les petites menottes apprécieront de pouvoir l'utiliser à une seule main, (dé)verrouillage compris, puisqu'il ne mesure que 128 x 66,9 x 9,2 mm pour 122 grammes. Sur le terminal en soi, le strict minimum : trois touches de navigation marquées de blanc sous l'écran (Retour, Home et Multitâche), une caméra frontale de 1,6 mégapixel, un port micro USB en-dessous, une barre de réglage du volume sur la tranche droite, et le duo touche power / prise jack 3,5 mm au-dessus. Rien d'exceptionnel à remarquer ici, si ce n'est la possibilité d'ôter la coque arrière du One SV afin d'en retirer la batterie, et d'y ajouter une carte microSD. Cette même coque laisse apparaître un haut-parleur dont les orifices sont percés dans le plastique, sous la mention de Beats Audio. A l'arrière toujours, le smartphone propose un capteur photo de 5 mégapixels BSI, avec enregistrement vidéo en 1080p.

HTC ONE SV - Photo 10HTC ONE SV - Photo 9HTC ONE SV - Photo 12

Utilisation générale

Sans prétention exceptionnelle, le One SV propose des performances générales plus qu'honorables. Son processeur double-cœur cadencé à 1,2 GHz assure une utilisation plaisante, son écran est fluide et réactif, et sa surcouche Sense 4.1 efficace. A y regarder de plus près, on remarquera tout de même que l'écran Super LCD 2, dont on apprécie le traitement Gorilla Glass 2 anti-rayures efficace, se contente d'une définition de 480 x 800 pixels. Un peu moins de précision donc, des noirs tirant légèrement vers le gris, malgré des couleurs vives et agréables. L'ensemble est suffisamment réactif, avec un clavier commode, pour qu'on n'en tienne pas rigueur à HTC.

HTC ONE SV - Photo 16HTC ONE SV - Photo 17HTC ONE SV - Photo 19

Et les performances, alors ? D'un point de vue strictement théorique, son hardware le place dans la moyenne des smartphones double-cœur, au-dessus d'un Samsung Galaxy Note, pour ne citer que lui. A l'usage, la surcouche Sense habille habilement un OS Android tournant sans problème avec une telle puce, le tout avec fluidité, notamment en navigation web. Un mot forcément sur le réseau : compatible avec la 4G, assez peu disponible en France pour le moment, le One SV est pour le reste utilisable en H+ à 42 Mbps. Certes sans comparaison avec le HTC One, dont la sortie est prévue dans les semaines à venir, le smartphone permet de faire tourner la plupart des jeux et applications du store Google Play.

HTC ONE SV - Photo 24HTC ONE SV - Photo 25HTC ONE SV - Photo 23

On regrettera cependant que le SV soit sorti sous Ice Cream Sandwich, quand même les entrée de gamme de ce début d'année s'offre Jelly Bean 4.1 privant de fait ce pauvre One SV de la surcouche Sense 5, de son BlinkFeed et autres joyeusetés incluses au combo Jelly Bean-Sense 5. Dommage, dommage, puisque le smartphone est à la pointe en termes de réseau, mais pas vraiment en matière d'OS ; fort heureusement, une mise à jour vers Jelly Bean 4.1.2 entre actuellement en phase de déploiement. Et pour compenser, HTC équipe son terminal du NFC, cette petite puce dédiée à la communication sans fil dont les usages se développent actuellement. Et pour compenser l'absence de touche dédiée au menu contextuel, une petite manipulation a été ajoutée par la marque : il suffit d'un appui long le bouton Multitâche pour y accéder. Une pop-up s'ouvre dans les applications pour en informer les mobinautes un peu perdus par ce système. Pour le reste, le One SV s'inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs HTC : hormis l'intégration de Dropbox (avec 25 Go de stockage en cloud offerts pendant deux ans).

Malgré une batterie d'atouts, le HTC One SV ne brille pas par une autonomie des plus efficaces. Avec 1800 mAh, on tient une petite journée... en 4G. Les bénéficiaires du réseau 4G et accro au téléchargement risquent de voir cette autonomie fondre comme neige au soleil. La rançon de la rapidité, sans doute.



 

Pages :