Tests telephone mobiles forum
Rechercher : 
 
  |  Inscription newsletter : 
 
Telephones mobiles - Test actualité prix deblocageTest telephone mobile - Abonnement forfait mobileAccessoires sonneries logiciels manuels deblocageActualité opérateur constructeur telephonesCommunauté forum mobiles
Bienvenue sur Graphmobile.com   |   Contact
Téléphones mobiles > Blackberry > Blackberry Z10

Musique, Photo et Vidéo - Test Blackberry Z10

Blackberry Z10 - Test complet du Blackberry Z10

Pages :  
     


Stockage et transfert de données

Qu'importe de parler de multimédia, si l'on ne parle pas de stockage et de transfert ? BlackBerry a doté son Z10 de 16 Go d'espace de stockage, une mémoire honnête secondée par un port microSD de bon aloi. Jusqu'ici, tout est pour le mieux, si ce n'est que pour remplir cette mémoire, il faut en passer par le logiciel maison de BlackBerry. A mon sens, une erreur qui complique la vie à l'utilisateur lambda (même Microsoft a abandonné Zune sous Windows Phone 8...). Lors de la connexion à un PC, le Z10 vous propose d'installer le logiciel BlackBerry Link qu'il embarque, ce qui vous prendra quelques minutes, et nécessitera le redémarrage dudit ordinateur. Ensuite, certes, il n'est pas bien compliqué d'effectuer un glisser-déposer des données que l'on souhaite transférer vers le smartphone ; on regrettera que les dossiers synchronisables (par défaut, il est possible d'en sélectionner d'autres manuellement) concernent les dossiers Vidéo/Musique/Documents, ceux-là même que les désordonnés (coupable...) n'utilisent jamais. Passons sur ce détail, pour évoquer la manœuvre compliquée qu'est la synchronisation entre les données du téléphone et la mémoire de l'ordinateur. Pour notre part, nous avons rapidement capitulé, et préféré revenir au gestionnaire de réseaux de mon ordinateur, qui nous a permis d'accéder à la mémoire du Z10 comme s'il s'agissait d'une clé USB - impossible de le faire avant d'avoir installé BlackBerry Link, qui doit cependant rester ouvert. Pas pratique, très honnêtement, ni très adapté aux néophytes.

Musique

Étonnamment, le son du Z10 n'est pas très puissant. En haut-parleur, la sortie provient de la tranche inférieure du smartphone, ce qui permet de le poser sur une surface plane sans souci de son étouffé. Comme chez tous les smartphones, poussé à plein volume, il finit par être assez désagréable ; les amateurs de  musique préféreront d'ailleurs un casque un peu plus confortable que les oreillettes fournies par BlackBerry. Pour le reste, le Z10 est dans la moyenne : il est compatible avec une batterie de formats musicaux, du MP3 au FLAC. Pas d'égaliseur à l'horizon, mais de quoi créer des playlists, dans une application baptisée "Musique" renvoyant vers le portail BlackBerry World.

BLACKBERRY Z10 - Photo 45BLACKBERRY Z10 - Photo 46BLACKBERRY Z10 - Photo 47

Photo et vidéo

Les BlackBerry n'ont jamais été réputés pour leurs performances hors du commun en matière de multimédia, la photo et la vidéo en tête. En ce qui concerne la lecture, l'application Vidéo remplit son office correctement : elle autorise le partage des films sur les canaux habituels (email, réseaux sociaux, BBM, YouTube, etc.), la lecture en boucle, et supporte divers formats Full HD. Un petit regret pour les adeptes de séries ou films en langues étrangères : rien n'a été prévu pour afficher des sous-titres. BlackBerry n'est pas le seul à souffrir du problème ; il faudra en passer par une application tierce. Une dernière option, "Modifier", renvoie vers "Story Maker", une application d'édition qui permettra de modifier la longueur des films, de les assembler, d'ajouter quelques transitions, le tout sur une musique à récupérer dans la mémoire du téléphone. Un petit outil honnête pour réaliser ses clips de vacances, en somme.

Et l'enregistrement, dans tout ça ? Le capteur photo de 8 mégapixels du Z10 est secondé par un capteur de 2 millions de points en façade. BlackBerry Messenger étant maintenant compatible avec les appels vocaux, mais aussi avec le chat vidéo, cette webcam assurant de la HD 720p trouve toute son utilité. A l'arrière, on obtient des clichés un peu décevants. On apprécie d'abord un déclenchement rapide, les réglages en nombre suffisant, et la présence de la fonction Time Shift (capture d'un mini film permettant, une fois les visages détectés, de choisir les meilleures poses des individus immortalisés) plutôt efficace. La mise au point varie de ce que l'on connaît chez les smartphones concurrents : il ne suffit pas de cliquer sur la zone qui nous intéresse pour réaliser la mise au point ; il faut maintenir le clic sur le carré de mise au point, puis le déplacer dans la zone souhaitée, avant de cliquer n'importe où dans l'écran (ou bien sur un bouton de volume) pour déclencher la capture. Encore une nouvelle habitude à prendre.

Les résultats, s'ils ne sont mauvais à proprement parler, n'égalent pas les meilleurs smartphones du moment. Le Z10 souffre rapidement lorsque l'éclairage est faible et, à vrai dire, même en intérieur. En résulte des clichés rapidement bruités. De nuit, le flash aura tendance à brûler un peu plus que d'autres les clichés de près, même si, à l'exception de couleurs un peu ternes, les résultats en plein jour s'avèrent tout à fait corrects. On vous laisse juger ci-dessous :

BLACKBERRY Z10 - Photo 48BLACKBERRY Z10 - Photo 49BLACKBERRY Z10 - Photo 50

En vidéo, le BlackBerry Z10 propose de la 1080p, bien que la HD 720p soit sélectionnée par défaut. Là encore, la firme canadienne assure des résultats très honorables, avec un autofocus parfois présent, mais une bonne stabilisation. Un exemple ci-dessous :



 

Pages :