Tests telephone mobiles forum
Rechercher : 
 
  |  Inscription newsletter : 
 
Telephones mobiles - Test actualité prix deblocageTest telephone mobile - Abonnement forfait mobileAccessoires sonneries logiciels manuels deblocageActualité opérateur constructeur telephonesCommunauté forum mobiles
Bienvenue sur Graphmobile.com   |   Contact
Téléphones mobiles > Blackberry > Blackberry Z10

Utilisation générale - Test Blackberry Z10

Blackberry Z10 - Test complet du Blackberry Z10

Pages :  
     


Utilisation générale

Écran

Globalement, on apprécie le niveau de finition du Z10. BlackBerry a fourni des efforts que l'on ne peut ignorer. Cela se ressent également au niveau de l'écran du smartphone, une dalle LCD à la définition un chouïa supérieure à la HD "classique", puisque BB a opté pour du 1280 x 768 pixels. Est-il nécessaire de préciser que le rendu est très appréciable sur 4,2 pouces, notamment lorsqu'il s'agit de surfer sur Internet ou de regarder des vidéos ? La luminosité est bonne, les blancs tirent certes légèrement vers le jaune, mais rien d'alarmant, les couleurs ne sont pas trop agressives, bref l'expérience se montre convaincante.

BLACKBERRY Z10 - Photo 4BLACKBERRY Z10 - Photo 5BLACKBERRY Z10 - Photo 6

Clavier

Sur l'écran en question, on retrouve un clavier non physique, mais tactile. On conserve toutefois le look propre à BlackBerry, c'est à dire des lettres blanches sur fond noir, un accès direct aux smileys (les Bold d'entrée de gamme destinés aux adolescents sont passés par là...). Un système de saisie prédictive fait son apparition, diverses propositions apparaissant au-dessus des prochaines lettres que l'utilisateur peut taper ; pour en sélectionner une, il suffit d'un swipe vers le haut depuis la lettre en question. La barre d'espace, lorsqu'un mot a été complété, affiche la solution retenue en bleu. L'ensemble apprend vos habitudes de saisie, bref s'améliore au fil du temps, bien qu'il faille avouer qu'il y a là un coup à prendre. Un point de détail qui peut s'avérer agaçant : sauf erreur de notre part, impossible de supprimer le son du clavier en mode général ; pour ne pas entendre les bips de chaque lettre, il faut basculer en mode silencieux.

BLACKBERRY Z10 - Photo 43

Performances

Difficile d'évaluer concrètement les performances techniques du BlackBerry Z10, en l'absence d'outils précis de type Benchmarks. Il n'en reste pas moins qu'à l'usage, cela se passe plutôt bien. BlackBerry a opté pour un processeur Qualcomm Snapdragon S4 double-cœur cadencé à 1,5 GHz et couplé à 2 Go de RAM. L'ouverture des applications n'est pas des plus véloces, mais le multitâche, spécialité du Z10 puisque les applications présentées sur l'écran d'accueil sont les dernières ouvertes, ne lui pose aucun souci. Le navigateur web, certes moins rapide que celui de l'iPhone 5, se montre rapide. Il offre une batterie d'options, notamment concernant le partage des URL, tout à fait honorable, et l'on remarquera deux points : les URL (d'après nos premiers tests) semblent être les seules données que l'on peut épingler (si Microsoft autorise cet emprunt langagier) sur l'écran d'accueil, et le moteur de recherches choisi par BlackBerry n'est autre que Bing.

BLACKBERRY Z10 - Photo 7BLACKBERRY Z10 - Photo 8BLACKBERRY Z10 - Photo 9

Autonomie

Avec une batterie de 1800 mAh, le BlackBerry Z10 promet 10 heures de communication en 3G et 13 jours de veille. Dans les faits, le smartphone ne brille pas particulièrement. A peine une journée d'utilisation lorsque divers comptes email, réseaux sociaux et BBM sont synchronisés. Notez un point sur lequel BlackBerry ne s'est pas amendé : le temps de démarrage du Z10 rappelle les anciens terminaux de RIM. De quoi en dissuader plus d'un d'éteindre trop souvent le Z10, ou d'en ôter la batterie.

Réseau

Aucun problème d'accroche réseau à signaler chez le BlackBerry, qui égale sans problème les meilleurs du moment. Dans sa percée vers la modernité, BlackBerry a fait le choix de la 4G : le réseau encore en construction en France est donc supporté par le smartphone, bien qu'il soit encore difficile de le tester lorsque l'on habite dans la capitale... Pour les autres, il reste tout de même le réseau HSPA+ jusqu'à 42 Mbps, déjà utile aux fans de téléchargement.



 

Pages :