Tests telephone mobiles forum
Rechercher : 
 
  |  Inscription newsletter : 
 
Telephones mobiles - Test actualité prix deblocageTest telephone mobile - Abonnement forfait mobileAccessoires sonneries logiciels manuels deblocageActualité opérateur constructeur telephonesCommunauté forum mobiles
Bienvenue sur Graphmobile.com   |   Contact
Actualités mobiles
Mobiles (Accueil) > Actualité > Opérateur > VOIP : Bruxelles force les opérateurs...

VOIP : Bruxelles force les opérateurs

Ajouté le 14/04/2009   |   Par : La rédaction   |   Imprimer
Rubrique : Opérateur   |   Flux RSS AddThis Feed Button
Voip bruxelles
Téléphoner gratuitement est maintenant à la portée de tout le monde, alors forcément, ça énerve ceux pour qui les communications sont leurs sources de bénéfices. Depuis la sortie des dernières versions de Skype, notamment pour l'iPhone d'Apple, les logiciels de Voice Over Internet Protocol commencent sérieusement à déranger les opérateurs téléphoniques européens.

L'opérateur allemand T-Mobile s'est même vu interdir l'utilisation de ces logiciels, allant jusqu'à couper la ligne des utilisateurs récalcitrants. D'autres opérateurs ont également fait sentir leur mécontentement, en surtaxant ou bloquant simplement les flux et les ports utilisés par les logiciels VOIP.

Le groupement des éditeurs de logiciels VOIP comme Skype, Google, Yahoo et même Microsoft ne tarda pas à répondre à ce boycott. Le groupe VON (Voice On the Net) a donc fait appel à la Commission Européenne afin de se faire entendre.

A l'heure où liberté et gratuité sur internet sont des valeurs menacées, c'est donc une surprise de constater que la Commission Européenne de Bruxelles penche en faveur des éditeurs plutôt que des opérateurs. Cela pourrait bien forcer les opérateurs européens à autoriser l'utilisation de ces logiciels afin d'éviter discrimination et abus de ces derniers.

Face à cette plausible décision, les opérateurs pourraient donc revoir leurs forfaits et baisser les tarifs. Cependant, l'utilisation de ces logiciels risquent de saturer les connexions internet et de provoquer des surcharge sur les réseaux.

Quoi qu'il en soit, la commissaire Viviane Reding de la Commission Européenne, entreprend de mener des actions contre tout opérateurs visant à enrayer les innovations de ce genre dans le domaine des communications.






AUTOUR DE CETTE ACTUALITE
COMMENTAIRES
Ajouter votre commentaire